Forum Il était une fois...Wangen
 
AccueilCalendrierRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Dicton du jour
wangen-village.alsace
Le nouveau site internet "Il était une fois...Wangen" est en ligne ! http://www.wangen-village.alsace/
Rejoignez-nous
.


Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Partagez | 
 

 Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Christine
Admin
avatar

Localisation : Wangen
Nombre de messages : 2103
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Mer 24 Oct 2012 - 23:20

Depuis le printemps déjà,l'église simultanée de notre village est parée d'une robe métallique ,preuve des travaux d'entretien qui y sont entrepris.

http://www.wangen-alsace.net/t489-le-chantier-de-restauration-de-l-eglise-simultanee-de-wangen?highlight=%C3%A9glise

La coutume veut que si l'on rénove l'église et son clocher,le coq soit remplacé,c'est alors l'entreprise de restauration qui s'en charge.
C'est à bord de la camionnette de la société Le Bras Frères que le jeune coq sillonnera une  partie du village lundi 29 octobre 2012 .
Le tout jeune  coq,en cuivre,d'une envergure de 85cm ,pesant 3,5 kg et fabriqué à la Maison des Arts de Paris sera présenté aux habitants de porte à porte .
Il pourra être admiré et touché (ce qui parait-il porte bonheur!) contre une pièce de monnaie pour la cagnotte réservée à l'équipe des couvreurs-zingueurs ,c'est la tradition!
Le volatile sera doré et béni avant d'être hissé sur le clocher où comme son prédécesseur ,il veillera sur le village et ses habitants et deviendra à son tour, symbole de vigilance et de protection.
Descendu de son piédestal, immobile,vert de gris et de rage,l 'ancien coq,qui occupait la situation haut placée depuis tant d'années,avait du plomb dans l'aile.
Toutefois,même s'il n'y a pas de quoi crier cocorico,il ne laissera pas toutes ses plumes dans cette affaire ,sa reconversion est déjà assurée!
Il aura une place d'honneur en mairie et sera conservé comme une relique puisqu'il fait désormais partie du patrimoine local.
Nous lui souhaitons une heureuse et paisible retraite au chaud et à l'abri des intempéries!

Une page discrète, mais qui a son importance et sa portée d'émotion,vient de se tourner dans notre petit village chargé d'histoire.















Les deux compères coqs sont actuellement ensemble en mairie
pour débriefing et passation des pouvoirs jusqu'à lundi matin !




Société Le Bras Frères :
http://www.le-bras-freres.com/


Dans la tradition chrétienne le coq devint rapidement un symbole de la résurrection. De même que le coq annonce le jour nouveau, de même, le chrétien attend le jour où le Christ reviendra. Au Moyen Âge, le coq symbolise le prédicateur qui doit réveiller ceux qui sont endormis.

Le coq est aussi le symbole du reniement de saint Pierre qui, selon l'Évangile, aurait renié Jésus trois fois avant que le coq chante deux fois. Par la suite, chaque chant du coq rappelle au saint sa trahison. Le coq, témoin de la trahison de Pierre, serait placé sur les clochers pour rappeler aux hommes leur faiblesse


Christine Jung
25 octobre 2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wangen-alsace.net
Caro
membre
avatar

Localisation : kuttolsheim
Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Jeu 25 Oct 2012 - 0:10

Emotion partagée ,belle histoire pour la conteuse que je suis!Merci Christine !
Revenir en haut Aller en bas
monika

avatar

Localisation : Than
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Jeu 25 Oct 2012 - 0:52

Merci pour ce sympathique partage !
Revenir en haut Aller en bas
Martin
membre
avatar

Localisation : Mutzig
Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Jeu 25 Oct 2012 - 1:56

J'attends avec impatience la suite de cette belle histoire !Merci!
Revenir en haut Aller en bas
jean-louis
membre
avatar

Localisation : kirchheim
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Jeu 25 Oct 2012 - 2:50

Témoin du patrimoine culturel ,le vieux gallinacé sera j'en suis sûr choyé comme un coq en pâte ,
quant au jeune coq ,espérons qu'il n'aura pas la chair de poule !
Merci pour cette info bien sympathique sur un site toujours au goût du jour!
Revenir en haut Aller en bas
séppi
membre
avatar

Localisation : Alsace
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Jeu 25 Oct 2012 - 5:02

un beau coq dans un beau village !!
Revenir en haut Aller en bas
ludwig67
membre
avatar

Localisation : bas-rhin
Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Jeu 25 Oct 2012 - 8:20

Un bel exemple de la subsistance d'une coutume à travers l'héritage laissé par nos ancêtres ,à préserver et à transmettre surtout! Merci!
Revenir en haut Aller en bas
David
membre
avatar

Localisation : Marlenheim
Nombre de messages : 68
Age : 31
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Jeu 25 Oct 2012 - 14:25

Revenir en haut Aller en bas
Zoé
membre
avatar

Localisation : comcom
Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Sam 27 Oct 2012 - 3:29

Bon week-end de passation des pouvoirs aux deux coqs de Wangen,
qui sont superbes,chacun dans leur genre!
Chouette histoire à rajouter au patrimoine de la commune..j'attends les photos de la tournée de lundi avec impatience !
Merci pour tous ces albums photosd'hier et d'aujourd'hui remplis de passion et d'émotion que l'on a tant plaisir à voir et à revoir sur "il était une fois...Wangen"!
Nous savons que c'est beaucoup de travail à rassembler et à poster mais quel plaisir de les retrouver ici!Bravo et encore Merci!
Revenir en haut Aller en bas
carola
membre
avatar

Localisation : Alsace
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Sam 27 Oct 2012 - 5:32

Un evénement qui n'arrive pas tous les jours et qu'il est important d'immortaliser!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.carola.fr/
Paul
membre
avatar

Localisation : Lingolsheim
Nombre de messages : 14
Age : 67
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Dim 28 Oct 2012 - 7:45

Ce n'est pas un évènement que l'on voit tous les jours ne manquez pas son passage et son ascension!

Revenir en haut Aller en bas
guytounet
Doyen
avatar

Localisation : Bruxelles
Nombre de messages : 659
Age : 85
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Dim 28 Oct 2012 - 10:06

Je me joins a tout le village pour fêter votre nouveau COQ
longue vie a lui.
Revenir en haut Aller en bas
Christine
Admin
avatar

Localisation : Wangen
Nombre de messages : 2103
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Dim 28 Oct 2012 - 11:44

pour vos commentaires et votre intérêt pour le sujet!
Comme vous,j'attends la suite de l' histoire !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wangen-alsace.net
Christine
Admin
avatar

Localisation : Wangen
Nombre de messages : 2103
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Lun 29 Oct 2012 - 3:02

Lundi 29 octobre 2012









La sympathique équipe de couvreurs de l'entreprise Le Bras est arrivée ce matin au lever du jour pour continuer son ouvrage sur le toit de l'église de Wangen...
Elle choisira son moment dans la journée pour faire " la tournée du coq " !


suite en page 2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wangen-alsace.net
Christine
Admin
avatar

Localisation : Wangen
Nombre de messages : 2103
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Lun 29 Oct 2012 - 15:06

(Suite de la page 1)

La première" tournée du coq " a eu lieu ce lundi soir de 17h à 20 h et a remporté un franc succès!
Devant l'intérêt et l'enthousiasme des habitants pour leur nouveau coq de clocher , la dynamique équipe des 3 couvreurs de l'entreprise mosellane Le Bras , heureuse de l'accueil qui lui a été réservée ,renouvellera" la tournée du coq" à plusieurs reprises cette semaine de manière à passer chez tout le monde de haut en bas du village!
Le coq repartira ensuite à l' atelier pour être doré avant de revenir à Wangen pour être béni et hissé sur le clocher à plus de 40 mètres de haut dans 1 mois environ.



































Revenir en haut Aller en bas
http://www.wangen-alsace.net
Christine
Admin
avatar

Localisation : Wangen
Nombre de messages : 2103
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Lun 29 Oct 2012 - 15:17

page 2















Merci à l'équipe de couvreurs de m'avoir permis de partager un bout de chemin et de tradition avec elle!
Merci aux habitants de Wangen pour leur accueil et leur convivialité!

Un remerciement tout particulier à toutes les personnes qui ont accepté de se laisser photographier avec le coq !
Christine Jung
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wangen-alsace.net
guytounet
Doyen
avatar

Localisation : Bruxelles
Nombre de messages : 659
Age : 85
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Lun 29 Oct 2012 - 15:43

Bonne initiative la tournée du Coq.
Revenir en haut Aller en bas
Lucas2
membre
avatar

Localisation : westhoffen
Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Lun 29 Oct 2012 - 16:01

très chouette tradition! Merci pour les photos !
Revenir en haut Aller en bas
Christine
Admin
avatar

Localisation : Wangen
Nombre de messages : 2103
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Lun 29 Oct 2012 - 16:50

http://coqdeclocher.blogspot.fr/

LE COQ DE CLOCHER


TEMOIN DU PATRIMOINE CULTUREL

Parmi le patrimoine d'un métier se cachent bien des choses oubliées. Bien des connaissances se sont, au fil du temps, éparpillées, souvent parce que l 'homme de métier ne savait pas les écrire pour les conserver, d'autres fois parce que ce savoir lui paraissaient dépassés ou, encore, parce qu'il ne jugeait pas nécessaire de s 'y intéresser plus profondément.
Cet état de fait nous engage à dire aujourd'hui que la retransmission du savoir culturel d'un métier doit faire partie intégrante de la formation de celui-ci car l 'héritage de nos ancêtres en ce domaine que l'on nomme « culture du métier» est tout aussi important que le savoir-faire qu'ils nous ont laissé.
Beaucoup parmi nous ont au fond d'eux-mêmes une partie de cette culture, d'autres ont soif de la connaissance. Beaucoup sont capables de la transmettre et certains le font oralement.
A l'aube de ce nouveau millénaire, le métier de couvreur est riche de cet héritage culturel que l'homme de métier a su préserver et augmenter au cours des derniers siècles, notamment par l'apport de nouvelles connaissances. De nos jours, une place importante est réservée aux métaux en feuilles que ce soit lors de l'utilisation de techniques traditionnelles ou novatrices de couverture, de travaux de décoration ou d'ornementation métallique et parfois même de travaux de ferblanterie pour ceux qui ont eu l'occasion de travailler en Suisse ou en Allemagne.
Ce petit article a pour objet de faire découvrir, à ceux qui ne la connaissent pas, une partie, aussi modeste soit-elle, de cet héritage culturel mais aussi technique, lié dans le cas présent au travail des métaux en feuilles. Je vais donc vous parler du coq de nos clochers et, par extension, du coq gaulois.
**
Le coq juché sur nos clochers est un bel exemple tant du travail des métaux en feuilles que de la subsistance d'une coutume à travers l'héritage laissé par nos ancêtres. Le plus souvent fait de zinc et de cuivre, parfois doré à l'or fin, le coq est bien connu des couvreurs. La coutume ne leur fait-elle pas le promener à travers le village avant de le poser ou le reposer sur le clocher? Ce coq reste le témoin de notre histoire à travers les siècles. Aujourd'hui emblème figuratif de la France dans le monde entier, que représente véritablement ce gallinacé juché sur la pointe de nos clochers entre terre et ciel, girouettant au gré du vent et qui a souvent été pour l'homme de la terre (paysan, laboureur, etc.) le repère météorologique indispensable lors des semailles ou des récoltes?
C'est, au moment de la réfection d'un clocher, lorsque l'on dépose le coq et que l'on en profite pour le réparer si besoin est, ou parfois le refaire à l'identique, que l'on se pose véritablement des questions sur son origine. Certains coqs, en raison de leur forme, sont qualifiés de gaulois mais, néanmoins, l'usage de poser un coq au faîte du clocher n'est pas propre à la France puis- qu'on le trouve à l'étranger sur de nombreux édifices religieux, notamment en Allemagne, en Suisse ou en Belgique pour ne citer que les pays les plus proches de chez nous. On le remarque aussi dans d'autres parties du monde, par exemple, en Israël, à Jérusalem, sur l'église élevée à l'emplacement de la basilique Saint-Pierre in Gallicantu construite au V' siècle ou, encore, en Norvège, sur des églises en bois datant des XIe et XIle siècles (Stavkirker de Borgund construite en 1150). Nous verrons également qu'on le rencontre dans bien d'autres endroits qu'au sommet des églises.
Son origine religieuse le fait figurer comme le symbole du rassemblement de la communauté des chrétiens. Il deviendra plus tard celui de la communauté villageoise avant d'être reconnu emblème national (coq gaulois).
Néanmoins, l'on ne peut ignorer que pour beaucoup de peuplades et civilisations anciennes qui vouaient un culte aux animaux, le coq était considéré comme un symbole solaire, son chant annonçant le lever du jour. Les premiers chrétiens, encore marqués par les rites et les croyances de leurs ancêtres, transformèrent ces symboles païens en leur donnant une connotation chrétienne. Le coq entra ainsi dans la liturgie chrétienne, commémorant des événements se rapportant à la vie du Christ. Il en sera d'ailleurs de même de l'œuf, à l'origine considéré comme symbole de la rénovation périodique de la nature, qui deviendra synonyme de résurrection du Christ ou, encore, des feux de la Saint-Jean ou de la fête de Noël, deux manifestations issues des rites païens (solstices d'été et d'hiver).
Le récit des Évangiles (triple reniement de saint Pierre) paraît avoir contribué à cette notoriété et renforcé la valeur de ce symbole. C'est ainsi que ce symbolisme d'origine païenne va, au cours des siècles, disparaître au profit d'un symbolisme chrétien. Diverses interprétations religieuses en seront faites, le coq figurant, tour à tour, la résurrection du Christ, l'espérance de la résurrection, le guide et le défenseur des fidèles. Lié à la défaillance de saint Pierre, il deviendra pour certains, par opposition, symbole de la vigueur spirituelle, pour d'autres, symbole de vigilance et de fidélité, à l'image de celui que l'on remarque sur l'horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg. On le trouve aussi juché sur la croix, comme le montre une représentation d'un clocher voisin de cette même cathédrale, trouvée dans un incunable de la bibliothèque municipale de Colmar (Chroniques de Nuremberg).
On le voit également, plus particulièrement dans le Sud de !a France, représenté sur les croix de carrefour en même temps que d'autres attributs se rapportant à la Passion du Christ. Ou encore, sur des croix en fer plantées au cœur des vignobles champenois. Le coq figure aussi dans les décors religieux du Moyen-Âge, sur les fontaines, les motifs de ferronnerie de l'époque, etc.
C'est vraisemblablement vers la fin du XIe siècle, avec la construction des églises et la formation des communautés villageoises, que la pratique de le poser au faîte des édifices religieux va s'étendre. Sans doute parce que le coq représentant le Christ ressuscité, il paraissait naturel de le placer à l'emplacement dominant de l'église, le clocher. On peut penser que cette coutume a remplacé celle du coq figurant à l'extrémité supérieure de la croix.
Le coq gaulois est apparu bien plus tard, à un moment où le peuple français avait besoin d'un emblème national fort et de renouveau. Que pouvait-il trouver de mieux que ce coq empreint, depuis toujours, de symbolisme tant dans la tradition païenne que chrétienne? En fait, contrairement à ce que l'on pourrait croire, le coq n'a jamais été l'emblème du peuple gaulois pour lequel cet animal n'avait pas plus d'importance qu'un autre. Cette dénomination de « gaulois» viendrait du mot latin « gallus », signifiant à la fois « coq» et « gaulois ». Les Romains en firent un jeu de mots, certainement né de la manière dont ils ressentaient le Gaulois à l'époque où ils souhaitaient le vaincre et dont ils assimilaient le caractère à celui du coq.
Les premières représentations du peuple français sous le symbole du coq apparaissent à la fin du XV siècle. Celles-ci viennent souvent de l'étranger et sont revêtues d'un caractère caricatural et satirique. On se plaît à narguer les Français en lutte contre d'autres pays, surtout lors de leurs défaites ou de leurs déroutes.
Au fil des siècles, selon les bouleversements qui font l'Histoire, on le retrouvera marquant plus ou moins les époques de son influence emblématique (monuments, sceaux, pièces de monnaie, armoiries des villes, services de porcelaine de Lunéville, figures héraldiques, poinçons d'orfèvrerie). C'est avec l'avènement de la IIIe République (1871) que le coq gaulois trouvera véritablement sa place. Il deviendra l'emblème du peuple français et sera représenté un peu partout. Le développement industriel, l'industrialisation des ornements et le renforcement de l'identité nationale à travers cet emblème (après la guerre de 1870) ouvriront un marché qui poussera les entreprises spécialisées dans l'ornementation à l'inclure dans leurs catalogues et à le fabriquer en série.
Dès lors, ces nouveaux coqs manufacturés seront placés sur les églises, remplaçant ainsi progressivement, à l'occasion de restauration, les anciens coqs de facture artisanale, au style naïf, témoins de l'art populaire émanant d'artisans locaux des siècles antérieurs. C'est la raison pour laquelle nous retrouvons à sur beaucoup de nos édifices religieux ce fameux coq gaulois et républicain qui a, malheureusement, relégué au sein des musées ou des collections particulières bon nombre de ses congénères. Mais, heureusement pour notre art religieux et populaire, un certain nombre de coqs anciens ont été réparés ou refaits à l'identique. Cela , peut paraître un détail mais nous devons, au même titre que pour nos plus beaux monuments, préserver cet art, témoin de notre passé.
L'histoire politique et sociale de l notre pays aura fait du coq un symbole fort, synonyme de courage, de patriotisme, de victoire, représentatif d'un peuple courageux entré plusieurs fois dans la tourmente. Il suffit pour s'en convaincre de regarder l'imagerie populaire française (Épinal), notamment alsacienne (Hansi). Mais ce coq que l'on retrouve sur un piédestal marquant, par son chant, la victoire et le souvenir des hommes morts pour la liberté lors de la Grande guerre est également présent dans les moments de joie populaire, il en fut ainsi récemment lors de la coupe du monde remportée par nos footballeurs où notre mascotte nationale fut même baptisée Jules.

En conclusion, n'oublions pas que le coq, avant même de représenter pour nous un symbole national, a porté en lui l'expression et le témoignage des mythes païens et chrétiens de ceux qui nous ont précédés. Il fait à ce titre partie de la mémoire collective des hommes, mémoire collective plus importante que jamais à une époque où nous entrons dans l'ère du savoir, de l'information, de la mondialisation. Cette culture de notre passé à travers le coq per- met de comprendre l'évolution des hommes et celle des techniques lorsqu'elle est, comme ici, directement liée à un métier. Plus nous avançons dans le temps et plus ce qui nous a pré- cédés nous sert de repères, de jalons, souvent signes avant coureurs de la destinée d'un métier pour lequel rien n'est jamais acquis. Sachons préserver et transmettre cet héritage de nos ancêtres, lien direct entre l'homme et le métier.



Vincent
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wangen-alsace.net
delphine67
membre
avatar

Localisation : balbronn
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Mar 30 Oct 2012 - 2:19

Quel beau reportage avec tout ce qu'il apporte comme transmission du passé!
Merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Paul
membre
avatar

Localisation : Lingolsheim
Nombre de messages : 14
Age : 67
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Mar 30 Oct 2012 - 4:21

Beaux souvenirs ! Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Janine Laval
membre
avatar

Localisation : ribaute les tavernes
Nombre de messages : 390
Age : 75
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Mar 30 Oct 2012 - 9:06

Je constate que cette tradition est nationale. Il y a quelques années, lorsque nous habitions encore dans le Loiret le nouveau coq a été ainsi promené de maison en maison avant d'aller au sommet de l'église.
Il est des traditions que j'aime et d'autres qui me révolte comme ici la corrida... Mais ce joli coq est bien sympathique !
Revenir en haut Aller en bas
http://ninjamanu.free.fr/serendipity/
Martin
membre
avatar

Localisation : Mutzig
Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Mar 30 Oct 2012 - 9:37

Il est magnifique ce nouveau coq et cette tradition très plaisante!
Merci pour la suite de l'histoire!
Revenir en haut Aller en bas
Jacqueline
membre
avatar

Localisation : WANGEN
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Mer 31 Oct 2012 - 3:37

Quelle belle page d'histoire sur le coq,que j''gnorais jusqu'à ce jour
totalement.Merci grâce à cet enseignement nous portons certainement un tout
autre regard sur notre coq en ballade dans notre village.Je me réjouis de le voir de
près un de ces jours avant qu'il nous regarde du haut de son clocher.

:
Revenir en haut Aller en bas
Christine
Admin
avatar

Localisation : Wangen
Nombre de messages : 2103
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village    Mer 31 Oct 2012 - 10:51

DNA 31 octobre 2012
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wangen-alsace.net
 
Wangen : un nouveau coq pour veiller sur le village
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois ...Wangen :: Wangen Aujourd'hui :: Nos reportages sur tous les événements-
Sauter vers: